Rivieramum

Puce et Choupinette, Zaz from Riviera.

Chut, les enfants lisent #9 – Imagier de la musique.

11 Commentaires

Pour ce RDV de ce mercredi, « Chut, les enfants lisent » du blog « Devine qui vient bloguer? », proposé par Yolina ici, je vous parle musique. Il s’agit d’un très bel imagier sonore, emprunté à la bibliothèque, de la collection Gallimard jeunesse éveil musical.

Mon imagier de la musique.

Mon imagier de la musique.

Mon imagier de la musique,

Illustré par Anouck Ricard, composition en nuances de Coralie Fayolle,

Avec de vrais instruments,

De 3 à 6 ans, Gallimard jeunesse éveil musical.

Je vous invite à écouter un extrait ici.

Cette imagier éveille les petits à la musique en 16 notions, correspondant à 16 plages du CD, que l’on peut regrouper en 3 thèmes principaux.

  1. Les premières notions musicales, de quoi est composé la musique avant tout: les sons, les notes, l’intensité, la durée, la hauteur.
  2. Avec ces éléments la on fabrique la musique: la phase musicale, le rythme, la mélodie, l’accord, les modes mineur et majeur.
  3. Et enfin il existe différentes sortes de musiques, et différentes fonctions: la musique n’est pas la même partout dans le monde, en Chine, chez les Tsiganes, la musique pour marcher, pour faire la fête, pour s’endormir et pour rêver.

 

Les sons de toutes sortes.

Les sons de toutes sortes.

Les notions sont comprises par l’enfant grâce aux images et au CD. La première notion musicale est présentée ainsi : les sons, les sons sont infinis du son de la trompette, au chant de l’oiseau, en passant par la sirène du camion de pompier… tout est propice à composer une mélodie. La page sur les notes est illustrée avec humour (comme un peu tout l’imagier en fait), à retenir : Plouf n’est pas une note. L’intensité de la musique est comparée à une souris et à un lion, les sons doux et les sons forts. On reste baigné dans un univers bien enfantin.

Les notes et plouf.

Les notes et plouf.

 

L'intensité avec la souris et le lion.

L’intensité avec la souris et le lion.

 

On rentre dans la seconde partie du livre dans le vif du sujet avec la phase musicale et la mélodie à proprement parler. On écoute ce CD le soir et Puce préfère d’ailleurs écouter et danser que lire.  A partir de la page 7, c’est un festival de tourbillons exécutés par une Puce enchantée. Cet imagier est vraiment intéressant et entrainant, même Choupinette éclate de rire et je la fais danser dans mes bras au son des musiques du monde. Bon le moins: ça peut l’exciter un peu trop avant le dodo, mais ça peut aussi la fatiguer.

On bouge!

On bouge!

On aime bien le passage sur les sons gais et tristes illustrés par une petite fille qui est triste et qui serre fort son doudou contre elle, et un petit garçon joyeux le jour de son anniversaire. (Oups j’ai oublié de prendre une photo de cette page!)

Musique dans le monde.

Musique dans le monde.

Pour finir en dansant, comme je vous l’annonçais plus haut, une présentation des musiques du monde : Chine, Tsigane, musique pour marcher, pour faire la fête, dormir et rêver, ce qui promet avant d’aller se coucher.

Musique pour faire la fête.

Musique pour faire la fête.

Une belle introduction à l’univers musical surtout que depuis peu elle n’aime plus plus les berceuses de bébés avant de s’endormir alors on écoute de la  musique tout court. Et Choupinette peut commencer à écouter des berceuses.

 Je lui lis aussi un livre emprunté à la bibliothèque pour l’aider dans son rituel du coucher, un petit livre sonore:

Au lit Anatole! chez Milan, de Deborah Pinto,

album éveil dès la naissance de 2011.

 Un livre cartonné tout simple qui nous décrit la soirée du petit Anatole, qui est plus petit que Puce d’ailleurs. Anatole boit son biberon, prend son bain, joue avec ses jouets et va se coucher en écoutant de la musique douce (comme chez nous en ce moment) et en embrassant doudou. De temps en temps, je recherche des livres sur cette thématique car le soir elle rouspète toujours au moment du coucher: « Pas dodo! ». D’ailleurs si vous en connaissez?

 

Anatole au lit!

Anatole au lit!

 Dans ce passage où Anatole prend son bain on peut appuyer sur le canard pour entendre le son mais Puce me dit: « C’est moi qui appuie! » et « Le crocodile ça mord!« . En ce moment, tous les animaux mordent.

Dans son bain avec son canard.

Dans son bain avec son canard.

Bonne nuit en musique.

Bonne nuit en musique.

C’est un album à écouter et à toucher, parfait pour rassurer un tout-petit au moment du coucher. Cela me fait penser qu’il faut que j’inscrive Puce à un atelier d’éveil musical dans l’une des médiathèques près de chez moi, mais ça sera pour la rentrée.

 

Publicités

Auteur : rivieramum

Maman en congé parental de deux pupuces de 19 mois d'écart, voici un énième blog de mamans pour rire et partager de bonnes idées, les bons et les moins bons moments. A suivre...

11 réflexions sur “Chut, les enfants lisent #9 – Imagier de la musique.

  1. J’adore cette petite sélection musicale 🙂

  2. Très bonne sélection de livres ! Le premier m’a l’air vraiment bien intéressant & le deuxième, juste trop chou :3

  3. Le premier est vraiment bien pour commencer à comprendre la musique.
    Le second à l’air chouette aussi pour la lecture du soir.

  4. Les imagiers les enfants adorent !
    J’aime beaucoup ce petit Anatole, on a pas encore de livres de lui, je note ! 🙂 Merci !

  5. Pingback: Se souvenir des choses simples #5. | Maman du Sud,

  6. Je n’en connais aucun des 2 merci pour la découverte 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s