Rivieramum

Puce et Choupinette, Zaz from Riviera.

Aller à la plage avec Puce et Choupinette.

6 Commentaires

P1110848

 Voila, nous sommes de retour de vacances, de retour de l’ILE de beauté. C’est la première fois que j’y reste aussi longtemps, près de trois semaines, 18 jours. Il faut dire qu’avec deux filles de moins de trois ans et tout ce qu’il faut prendre dans nos bagages, autant une fois tous posés, rester.

LA PLAGE

Notre activité principale s’est résumée à se rendre à la plage et les belles plages ne manquent pas. Seulement, avant quand nous étions jeunes amoureux (Si ! Si ! Ce n’est pas si loin…), nous sortions le soir et nous couchions tard. Le programme de la journée se décomposait ainsi : grasse matinée et plage vers 12h ou 13h, puis douche, apéro et sortie. Ou se balader en forêt, visiter, ou découvrir des plages plus lointaines. Donc exit pour cette année les balades en forêts (nous ne sommes pas adeptes du porte-bébé dorsal) ou les nombreuses heures de route pour visiter des village retirés. A chaque âge, son activité adapté.

Maintenant nous allons à la plage à 4 soit :

Le matin de 9h30 à 12h30 (oui vu qu’on est levés et que le soleil tape moins à cette heure-ci) ;

Ou sur la journée (avec location de matelas et déjeuner au restaurant de la plage) : de 10h à 15/16h ;

Ou en mode pique-nique : de 10h à 14h ;

Ou en mode fin de journée : de 16h à 19h.

 

QUE PRENDRE POUR PASSER UN BON MOMENT ?

 

Au début des vacances sagement nous emportions tout le nécessaire.

  • 2 sacs, 1 panier de plage et 1 gros sac cabas de courses (très glamour oui);
  • 1 petit sac isotherme ;
  • le parasol;
  • la tente anti-uv en cas de grosses chaleurs ou pour 12h (ou pour canaliser bébé, ce qui ne fonctionne pas tant que ça).

Inventaire du panier de plage : lunettes bébéa bébé, lunettes aubert de Puce, les chapeaux anti-uv *2 , t-shirt anti-uv de Puce, son maillot, sa couche pour aller dans l’eau (nous avons par la suite laissé tomber sa couche), son change, la combinaison anti-uv de Choupinette, son maillot de bain, sa couche pour aller dans l’eau, son change, les crèmes solaires, la crème solaire bébé, du sopalin ou un bavoir, des lingettes pour le change.

Inventaire du gros sac cabas : trois serviettes de bain, un paréo pour poser bébé dessus (pas pour moi), le gouter dans un petit sachet, de l’eau (biberon bébé et petite bouteille pour Puce), des biscuits, des compotes, les bouées de Puce, un ballon gonflable. Un livre peut-être ? (Non, même pas). On prévoyait la troisième serviette sèche, de côté et sans sable pour notre frileuse, Choupinette.

Le premier jour, nous ne sommes pas parvenus à replier la tente anti-uv facilement. Elle est facile à déplier mais pas évidente à replier. Un super papa de la plage est venu à notre secours en demandant la notice. Ce qui nous a un peu découragés pour la suite du séjour de l’emporter. Choupinette ne restait pas vraiment dedans et manquait de se prendre l’un des pics de maintien de la tente. Pensez à bien l’enfoncer. Une gentille dame, un matin à la plage nous a mis en garde à propos de ce piquet : « Attention bébé joue avec et risque de se le prendre. » Dangereux donc la tente anti-uv ? Difficile à replier ? Un indispensable de l’été quand-même (voir mon article estival ici).

A l’approche de la fin des vacances.

Avouons que nous nous sommes peu servis de la tente et qu’elle est restée dans le coffre de la voiture. Déjà, l’été n’a pas été si chaud que ça. Et puis, j’avais emporté les t-shirts anti-uv (souvenez-vous ici). C’est bien mais ça tient froid quand on sort de l’eau. Exit les t-shirts?

Choupinette à la plage :

Voici comment canaliser un peu bébé à la plage pour qu’elle n’aille pas à 4 pattes rejoindre la mer :

  • Louer un matelas de temps en temps.
  • La laisser jouer avec le sac de plage rempli d’objets à manipuler.
  • Bien sur jouer avec le sable, top un bac à sable géant.
  • Après le bain penser à la sécher avant qu’elle ne retourne dans le sable, sinon pleurs assurés.

P1120004

 J’ai appris que le sable et un bébé ne font pas bon ménage. Surtout quand ils y plongent la tête la première et qu’il n’y a pas de douche sur la plage. Oui, il y a la solution mer et ma bouteille d’eau. Eau + sable = poisson pané.

Une Choupinette frileuse donc, que je séchais contre moi. Il ne fallait surtout pas la reposer sur sa serviette avant qu’elle ne soit réchauffée ! Sinon, elle me tendait ses petits bras en pleurant. C’était mignon de la tenir comme un sushi (expression du papa) dans mes bras. Chose que je ne pourrais plus faire de la même façon l’année prochaine, j’aurais deux grandes filles à la plage. Elles joueront ensemble.

 Elle a apprécié nager, battre des pieds dans l’eau sur le dos. Elle se jetait la tête la première dans l’eau (mieux que dans le sable notez), tapait des mains dessus.

 Un bébé sur la plage, je ne vous apprends rien, ça monopolise quelqu’un plus qu’en permanence, en l’occurrence maman (ou papa), assisse sur sa serviette sur le sable avec bébé, ou en train de nager avec bébé dans les bras. Ou plutôt d’avancer dans la mer avec bébé dans les bras, car nager on peut oublier. La plage, c’est mieux à plusieurs.

Ça restera un bon souvenir de tenir bébé dans mes bras enroulés dans sa serviette.

 

Puce à la plage :

 

P1120045

Par rapport à l’année dernière dans les Landes, il y a du progrès. Déjà, elle ne se roule plus dans le sable une fois que je lui ai appliqué sa crème solaire. Encore un poisson pané! Et elle a pu découvrir les joies de l’eau et des châteaux de sable. Euh, des châteaux? Comment vous dire? Elle n’a pas encore compris le concept. Elle fait des pâtées et les écrase de suite après. Un vrai plaisir!

Elle s’éclate dans les vaguelettes et dit qu’elle se prend des gamelles avec papa (idée du RivieraDaddy pour éviter qu’elle ne pleure quand elle se prend un peu d’eau dans la tête).

Elle court sur la plage, joue, nage, parle beaucoup, dit bonjour à tout le monde le monde.

Elle ramasse des coquillages et les distribue.

Au restaurant (de la plage), elle fait des allers-retours aux toilettes. (apprentissage de la propreté)

Elle arrive à plus rester en place à table.

Vraiment elle s’amuse bien et c’est un plaisir de la voir. Elle est revenue avec les jambes noires de bronzage à 28 mois.

 

ASTUCES PLAGE

Leur mettre de la crème solaire avant d’aller à la plage. C’est plus pratique et on n’a pas forcément besoin des maillots anti-uv comme ça, selon les heures.

Installer bébé dans un petit bateau ou une petite piscine gonflable remplie d’eau, au moins elle s’amuse et est au frais pour les heures chaudes. (Idée d’une cousine corse)

Bilan : un peu sportif quand même de se trimballer tout ça, pour deux / trois heures de plage. Cela donne au début beaucoup de préparatifs et ensuite les douches, tout ranger, le sable partout dans l’appartement. Puis on s’y fait presque avec plaisir.

Verdict : L’an prochain, elles marcheront toutes les deux. Choupinette aura 20 mois à cette période. C’était mignon en tous cas de les voir à la plage, et à 9 mois on peut déjà faire plein de choses. Personnellement avant ça, quand le bébé ne tient même pas assis je ne suis pas fan. Et puis il est un peu petit pour supporter le soleil. Tout dépend de la saison aussi et de la température.

 

Et vous, vous avez profité de la plage cet été?  En tous cas, aucun coup de soleil à relever ici.

Publicités

Auteur : rivieramum

Maman en congé parental de deux pupuces de 19 mois d'écart, voici un énième blog de mamans pour rire et partager de bonnes idées, les bons et les moins bons moments. A suivre...

6 réflexions sur “Aller à la plage avec Puce et Choupinette.

  1. Oui!! Nous on a profité en Guadeloupe avec les enfants qui ont pu voir des poissons multicolores avec les masques (et même un serpent de mer et des tortues). En plus le plus grand sait nager maintenant. T’inquiète pas pour le matériel, plus elles vont grandir et moins il y en aura, après il y aura le même matos que pour les adultes avec juste les jouets en plus (mais ça ils portent eux hein!! Manquerait plus que je porte le dauphin géant…)

  2. Lol le coup du poisson pané !! Bien vu l’idée de la petite piscine ou du bateau rempli d’eau !! Finalement c’était sportif mais vous avez l’air d’en avoir bien profité !!

  3. Pingback: La Minute de bonheur #10. | Rivieramum,

  4. Pingback: Un air de printemps Riviera. | Rivieramum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s