Les P’tites Pépites de bienveillance.

joie_DRlesptitespepites.jpg

La Fondatrice:

Elsa Ferrante allie avec finesse Philosophie et Communication non-violente (CNV) à des ateliers bienveillants pour enfants.

Après un Master en conseil en communication, elle travaille dans le tourisme social et une agence de communication à Paris. Puis, après quelques expériences personnelles et le désir de suivre une voie qui fait sens, elle se tourne vers la petite enfance et la jeunesse. Elle se questionne énormément sur le monde actuel et a l’idée de philosopher avec les enfants. Cette nouvelle entrepreneuse du domaine éducatif souhaite jouer un rôle dans le changement sociétal.

Elle crée, en 2018,  des ateliers de communication bienveillante pour les enfants de 4 à 12 ans.

Son concept et les ateliers:

« Les P’tites Pépites » proposent des ateliers bienveillants, à Nice, autour de jeux de coopération, de la CNV et de la philosophie pour enfants au moyen de différents supports pédagogiques.

Les activités proposées ont pour but de favoriser l’estime de soi, la tolérance et le vivre ensemble pour un avenir plus responsable en tant que citoyens.

Le déroulé des ateliers varie selon la tranche d’âge et les thèmes abordés parfois en fonction de la saisonnalité. Voici quelques exemples de thématiques pour la philosophie pour enfants : « Le bonheur, c’est quoi ?, « Qu’est-ce que la famille ? », « Pourquoi devient-on ami ? ». De nombreux thèmes qui traitent de la famille, l’amitié, l’amour, la vérité, bref la vie et nos relations à l’autre. Tout ce qui peut nous toucher.

Tout en s’amusant, l’enfant développe son esprit critique avec la philosophie et l‘apprentissage de ses émotions avec la CNV. Un atelier coopératif et créatif qui se veut un moment de libre expression dans un espace de joie et de partage.

BN_LesPtitesPepites_logo_final_web_72dpi.jpg

« C’est dangereux d’enseigner à un enfant qu’il n’a pas d’autre choix que de faire ce qu’on lui dit. » Marshall B. Rosenberg.

La Communication non-violente, c’est quoi?

« La violence quelle que soit sa forme, est une expression tragique de nos besoins insatisfaits. » Marshall B. Rosenberg.

Elsa s’est formée à la CNV. Le créateur de ce processus de communication non violente a amené une autre façon de penser et de s’exprimer. Si on éduque les plus jeunes à interagir de cette façon, le monde deviendrait plus pacifiste avec des relations apaisées. Son but est la résolution pacifiste de conflits. En prenant le temps d’écouter nos besoins (donc nos émotions également), de les formuler, notre interlocuteur pourra mieux identifier notre message. Ce processus permet à chacun d’entrer en contact avec l’autre,  avec ses besoins profonds pour mieux communiquer, en laissant libre cours à sa bienveillance naturelle. Il permet également de transformer les conflits potentiels en dialogues paisibles, et de désamorcer les disputes. Il utilise comme outil: le langage du coeur et donc de nos émotions.

Dans ses ateliers, Elsa, propose aux plus jeunes d’apprendre à identifier leurs émotions, d’observer ce qu’il se passe à l’intérieur, d’exprimer ce que l’on ressent et non l’enfouir et le taire.  Vous connaissez l’effet « cocotte minute »? Une colère trop enfouie peut devenir explosive plus tard lors d’un événement qui n’a rien à voir.

Le livre de Marshall B. Rosenberg: Les mots sont des fenêtres ou bien ils sont des murs, aux éditions Syros.

Philosopher avec les enfants:

« La philosophie n’est pas une question d’âge mais la capacité à réfléchir scrupuleusement et avec courage sur ce que l’on trouve important. » Matthew Lipman.

Au sein des pédagogies actives, que j’ai pu voir dans mon cursus d’éducatrice de jeunes enfants, comme la pédagogie Montessori, mais pas que; le changement d’une société passe par l’éducation. Proposer aux enfants de penser par eux-mêmes, pour eux -mêmes et avec discernement est gage d’un avenir meilleur. Et d’un adulte qui saura faire des choix et aura une bonne estime de lui-même, ce qui est important pour se sentir bien et épanoui dans sa relation aux autres.

Matthew Lipman est le père fondateur de la philosophie pour enfants. Il était aussi pédagogue. Décédé en 2010, il a introduit la philosophie dans les écoles. D’abord universitaire, il a changé de carrière (comme Elsa, tiens!) pour agir auprès des enfants: « la prise de conscience du besoin d’un changement éducatif quand il enseigna à la génération de la guerre du Vietnam, une insatisfaction grandissante face à une carrière universitaire plutôt improvisée, sa préoccupation relative à l’éducation de ses propres enfants, enfin ce qui semble être devenu un besoin urgent de changement social au moment où sa première épouse afro-américaine se lançait dans la politique.« , à la fin des années 60, d’après un article du Cairn.

A venir:

Prochain atelier « Les P’tites Pépites » co-animé par Nathalie Mazeau, coach sophrologue, le samedi 9 février 2019 de 10h à 11h au nouvel espace pour enfants « Les ateliers partagés » à Nice (9, rue Emmanuel Philibert, quartier du Port).

Au programme : apprentissage des émotions par des jeux de coopération, découverte des techniques de respiration et relaxation dynamique, fabrication de la roue des émotions, chaque enfant repart avec sa création. Et bien d’autres surprises, le tout dans un cadre bienveillant !
Atelier adapté aux enfants de 4 à 12 ans.
Tarif : 15 euros par enfant
Nombre de places limité. Inscriptions au 06.21.41.01.85
Plus d’informations sur sa page facebook : ici.
Ou Insta: ici.

Site d’information sur la CNV: ici.

Je vous souhaite de beaux échanges bienveillants avec votre enfant. Tenté par cet atelier?

ZAZ.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s